Les wagons surbaissés permettent aux poids lourds d’emprunter le réseau ferroviaire tout en respectant leurs contraintes de gabarit. Ainsi, la plateforme de ces wagons est très proche du rail et les bogies sont éventuellement équipés de petites roues pour réaliser cette performance. Ce système a été conçu pour éviter les manutentions verticales nécessitant l’utilisation d’une grue.

Plusieurs variantes de ce matériel existent en Europe :

  • Le système développé en Autriche et en Suisse utilisant des wagons avec des roues de faible diamètre (36 cm). Ces wagons offrent un plancher plat continu qui permet le chargement des camions par une extrémité du train en file indienne. C’est une technologie utilisée depuis plus de 20 ans en Suisse, notamment par l’opérateur Hupac
  • Le wagon surbaissé d’Arbel Fauvet Rail (AFR) utilisé par la navette transmanche.
  • Le système du wagon surbaissé et articulé du britannique Cargo Speed. Il est muni d’une plate-forme pivotante et nécessite un pivot implanté dans le sol.
  • Le système du wagon surbaissé et articulé de Modalohr qui a vu le jour sur la liaison entre Aiton en Savoie et Orbassano dans la banlieue de Turin. Il utilise un wagon spécifique dont la partie centrale pivote pour y loger une semi-remorque. Ce système nécessite un chantier de transbordement avec des équipements spécifiques mais il rend le déchargement d’un wagon de façon indépendante ce qui permet à terme d’imaginer un fonctionnement avec des arrêts intermédiaires.