A courte distance, le transport maritime de conteneurs et les services de “feedering” représentent une alternative au transport routier. Les services de “feedering” servent à transporter les conteneurs entre les grands ports européens et les ports alentours :

  • A l’export, ces services alimentent les grands ports en trafic et leur permettent de massifier les flux.
  • A l’import, ils évacuent le trafic des grands ports européens vers les ports alentours.

Ces services représentent une alternative au transport routier par prolongation des maillons maritimes intercontinentaux. En effet, une partie des conteneurs débarqués dans les principaux ports européens chemineraient par voie terrestre s’ils n’étaient pas transférés sur un porte-conteneurs de moindre capacité.

N.B. Les services de feeder et de ferries avec les îles ne sont pas pris en compte dans la présentation des services, sauf pour le Royaume-Uni.

Le transport maritime de conteneurs fait appel à de la manutention verticale pour laquelle différents navires de type Lo-Lo existent.

Transport maritime courte distance de conteneurs.

Ces navires ont une capacité allant de quelques centaines à quelques milliers de conteneurs. Ils peuvent également être équipés de bigues (grues) pour les opérations de manutention.

Il existe également des navires mixtes de type Ro-Lo ou ConRo.

Transport maritime au long cours de conteneurs.

Utilisés pour le transport maritime inter-continental, ces navires porte-conteneurs peuvent transporter plusieurs milliers de conteneurs, et les plus grands un peu plus d’une dizaine de milliers. C’est le cas de ce navire de la CMA-CGM présenté en photo. Le plus grand actuellement en service est le Christophe Colomb depuis 2009 d’une capacité de 13 300 EVP. La taille de ces géants des mers est telle que les ports doivent souvent aménager leurs infrastructures pour les accueillir, notamment par des opérations de dragage et l’investissement éventuel dans des portiques supplémentaires.